À propos

Dahls”, c’est un peu un héritage familial.

Bien que j’aie créé l’entreprise de toutes pièces, je ne peux renier tout ce qui m’a construit, et ce pourquoi j’ai été amené à faire ce que je fais aujourd’hui.

Il y a évidemment ce côté scandinave, épuré, pratique et presque froid qu’on retrouve dans mes produits. Il vient de mes origines, qu’on retrouve aussi dans le nom (Dahlström). Il y a le coté cuisine. J’ai toujours beaucoup et bien mangé, grâce à mon père, ma grand-mère, mon frère maintenant. Mes amis et collègues aussi, puisque je travaille depuis des années dans ce milieu. Mon environnement. Ma ville d’adoption, Montréal, qui bouillonne de culture, d’artisans, de “makers” et d’autos-entrepreneurs. Les personnes avec qui je partage mon atelier par exemple. Cette ville m’a permis de me lancer dans cette aventure sans me poser de question.

Dahls” c’est donc un peu tout ça, mais c’est surtout des tabliers. Tous faits main à Montréal, avec une attention particulière portée sur la qualité des matériaux, durables et naturels.